Réinventer le centre-ville de demain

Projet phare du mandat, la requalification du centre-ville entend transformer notre cœur de ville pour embellir notre cadre de vie, développer l’attractivité commerciale, renforcer les mobilités douces et apaiser la circulation. Après différentes phases de concertation, le recrutement d’un cabinet de maîtrise d’œuvre, la réalisation d’un diagnostic urbain, le projet d’aménagement prend forme.

Les secteurs d'intervention

Image d'illustration

Qu’il s’agisse du dispositif Action Cœur de Ville, de la création d’un espace France Services Grand’rue Jean Jaurès, de l’ouverture d’un centre médical rue du Dr. Eynard : la revitalisation du centre-ville est sans conteste une priorité de l’équipe municipale.

Ce projet de réaménagement de nos espaces publics porte sur quatre secteurs bien identifiés du centre-ville : le Renouveau, la place de Delay d’Agier, le Renaissance et la place Jean Monin (Mairie).

De la place Doumer à la rue Henri Durand, ce périmètre englobe une partie importante de la Grand’rue Jean Jaurès, là où se concentrent nombre de nos commerces de centre-ville.

Image d'illustration

Les principaux atouts

La nature en ville

La végétalisation du centre-ville tient une place importante dans ce projet : apporter de l’ombrage et de la fraicheur, oxygéner la ville, profiter d’un nouveau cadre paysager, etc. Le projet prévoit ainsi la plantation d'environ 85 arbres, auxquels s’ajouteront plantations de massifs et d’autres végétalisations, sur l’ensemble des secteurs. La place Jean Monin verra également son jardin reconfiguré et mis en valeur pour offrir un parvis de qualité à l’Hôtel de Ville. Un nouvel aménagement paysager (gradins plantés) viendra agrémenter la zone Renaissance. Le projet prend également en compte la gestion des eaux pluviales en privilégiant au maximum des matériaux drainants pour permettre l’infiltration dans le sol.

Place Jean Monin, Hôtel de Ville - Image d'illustration

Un centre-ville apaisé

Pacifier les différents modes de déplacements et réduire la vitesse de circulation au cœur du centre-ville seront sans conteste des enjeux de ce réaménagement. Vitesse contrainte (plateaux ralentisseurs, “zone 30”, chicanes, etc.), aménagements cyclables, sécurisation des piétons : dans ce futur projet, les différents modes de déplacement retrouveront leur place et partageront plus équitablement l’espace public.

Place au piéton et aux modes de déplacement doux

Pour retrouver un plaisir à utiliser nos espaces publics, le piéton se retrouve au cœur du projet. Des trottoirs élargis et agréables ; des cheminements évidents, continus et sécurisés ; un quai commerçant et des aménagements pour permettre l’installation de terrasses ; des espaces parfaitement accessibles à tous les publics : autant d’aménagements pour profiter d’un véritable centre-ville, retrouver le plaisir de s’y déplacer, de commercer ou tout simplement de flâner !

Secteur Renaissance - Image d'illustration

Réglementer le stationnement

Accentuer le stationnement limité en journée (zone bleue, bornes) afin de permettre une plus grande rotation des véhicules et avoir des places aisément disponibles à proximité des commerces est indispensable. “Une place réglementée génère du stationnement pour six à huit véhicules quand une place sans limitation de durée ne permet le stationnement que d’un à deux véhicules par jour”, rappelle Laure Élise Faure. Le projet prévoit ainsi quelque 150 places à durée limitée en journée, en plein cœur de la zone de projet, soit possiblement plus de 1 000 stationnements par jour. À ce chiffre s’ajoutent les 250 places à proximité immédiate (Pieniek, Champagnat, Blanchard, Cocteau, République), à moins de deux minutes à pied des commerces. Enfin, les échanges avec les Péageois lors des ateliers de concertation ont fait émerger l’idée, actuellement à l’étude, d’une solution résidentielle de stationnement pour les riverains immédiats du projet.

Répondre aux besoins du quotidien

Ce projet apportera également une réponse aux différents besoins d’un centre-ville de demain avec, par exemple, des conteneurs enterrés pour les ordures ménagères et le tri sélectif, de véritables quais bus adaptés à tous, une meilleure gestion des eaux pluviales ou encore l’installation de toilettes publiques ainsi que d’un mobilier urbain plus moderne et attrayant.

Place Delay D'Agier - Image d'illustration

La concertation au cœur du projet

Dès les premières phases de réflexion, les Péageois ont été invités à participer à la concertation.

  • Fin 2018, trois premiers ateliers de travail ont été menés intégrant commerçants, professions libérales, associations, techniciens, bailleurs sociaux, etc.
  • En 2019, des dizaines de contributions ont été retournées à la mairie via l’appel à idée diffusé sous forme de flyer distribué dans tous les foyers. Parallèlement, une cinquantaine de Péageois a participé aux ateliers de réflexion et d’échanges menés par le cabinet spécialisé Agir en ville. Ces différentes contributions ont mis en exergue un certain nombre de constats, d’atouts et de points d’amélioration à prendre en compte dans le cadre du futur projet de réaménagement.
  • En septembre 2020, des réunions publiques ont été organisées afin de restituer ces éléments et de faire un point d'étape-requalification du centre-ville.
  • En février 2022,  la Ville a invité les péageois à un temps d'échange autour des premières propositions, avec son cabinet de maitrise d'oeuvre, le bureau d'études Big Bang (spécialisé en urbanisme, architecture et paysage).
Démarrage des travaux prévus courant 2023 !