TRAVAUX // Du mardi 6 avril au lundi 3 mai 2021, des travaux de réfection des chemins du bois des Naix à Bourg de Péage seront réalisés comme suit :

Du 6 au 9 avril : l’entrée par l’avenue Eugène Chavant (côté Montée des Bayannins) sera fermée.
  • Les entrées par la Maladière et l’impasse Jacques Prévert (cimetière) resteront accessibles.
  • Les travaux auront lieu dans le secteur Est du bois.
Les 12 et 13 avril : l’entrée par la Maladière (côté Isère) sera fermée.
  • Les entrées par l’avenue Eugène Chavant et l’impasse Jacques Prévert (cimetière) resteront accessibles.
  • Les travaux auront lieu dans la partie Ouest du Bois (proche de l’Isère).
Du 14 au 22 avril : l’entrée par l’impasse Jacques Prévert (cimetière) sera fermée.
  • Les entrées par l’avenue Eugène Chavant et la Maladière resteront accessibles.
  • Les travaux auront lieu depuis le petit pont de la Maladière jusqu’à l’entrée du bois côté cimetière.
Du 23 avril au 3 mai : Toutes les entrées resteront ouvertes cependant certains chemins côté Ouest seront fermés au public.

 

12 hectares de bonheur à l'état pur

Le Bois des Naix, c’est un écrin de verdure de 12 hectares, en plein cœur de ville.

Endormi depuis les années 1950, la Ville a souhaité, en 2002, rendre vie à ce lieu en l’aménageant pour partager avec les Péageois et tous les amoureux de la nature, le plaisir des promenades familiales ou entre amis.

Avec ses arbres centenaires, ses centaines de variétés de plantes terrestres et aquatiques, le Bois des Naix invite à la découverte. Et au milieu coule… le Charlieu, un ruisseau que vous pouvez suivre jusqu’à l’Isère, où un belvédère offre la vision paisible des berges.

Le long des 5 km de chemins, à la découverte de la vallée des fleurs, penché sur le jardin des plantes aquatiques, ou au milieu des platanes centenaires, chacun vient ici respirer, flâner, marcher, courir, se détendre, etc. Bref, passer un bon moment, un moment simple, un moment de « pur bonheur » !

Le parc est également agrémenté d’un parcours de santé, de jeux en bois pour enfants et d’un parcours d’orientation. C'est dans ce cadre de verdure qu'est organisé chaque année (mai) la Fête de la Nature.

Course d'orientation au Bois des Naix image/jpeg - 2,50 MB

Horaires étendus

Du 1er mai au 30 septembre : 7h-21h
Du 1er novembre au 31 mars : 9h-17h30
Avril et octobre : 9h-19h30

Fermeture annuelle en janvier pour travaux d’entretien

Nota bene : pour votre sécurité, la Ville se réserve le droit de fermer le parc à tout moment, notamment pour son entretien ou à cause de mauvaises conditions météorologiques.

Principales interdictions

Sont interdits dans l'enceinte du Bois des Naix :

  • Les animaux (y compris les chiens même tenus en laisse)
  • Les véhicules à moteur et les vélos (sauf véhicules de service)
  • La cueillette des végétaux
  • Les feux

Toute une histoire !

Dedelay d'Agier, créateur du Bois des Naix

Claude Pierre DEDELAY d’AGIER nait à Romans en 1760. Très jeune, il embrasse d’abord une carrière militaire, puis partage sa vie entre fonctions politiques (élu à l’Assemblée Constituante en 1789, membre du corps législatif puis Sénateur sous le Consulat, Pair de France), activités agricoles (il acquiert de nombreux domaines cultivés à Bourg de Péage) et philanthropiques. Après l’acquisition de deux premiers domaines, il entame la réalisation d’un troisième domaine à Bourg de Péage qui deviendra le Bois des Naix.

Une création artificielle

L’objectif recherché par Dedelay d’Agier était de se doter d’une véritable propriété d’agrément, conforme à ses désirs. Il mettra plus de vingt ans à constituer ce domaine, achetant petit à petit un certain nombre de petites parcelles, et à l’aménager : creusement de fossés, construction de murs, assainissement des marécages, plantation de milliers d’arbres d’essences différentes (platanes, acacias, genévriers, frênes, osiers, amandiers, noyers, charmes, etc.). Le bois des Naix actuel n’est qu’une partie de ce que Dedelay avait arboré.

Des constructions qui témoignent du passé

Le domaine comportait également des habitations de différentes époques dont la Maison Liorat (qui daterait de 1600, achetée et rénovée par Dedelay pour y habiter) et le château de Favor. Ces deux constructions existent toujours.

À noter également la présence d’un lavoir et d’une piscine publics (aujourd’hui disparus) qui ont tous deux été utilisés par des générations de Péageois.

On retrouve encore aujourd’hui, au cœur du Bois des Naix, près du ruisseau de la Maladière, le tombeau de Dedelay d’Agier, composé d’une pyramide posée sur quatre colonnes, dans lequel il reposerait depuis 1827.